Cherchez et trouvez les aides pour votre entreprise.






Avantages et inconvénients d’une SAS

La SAS (société par actions simplifiée) est une forme plutôt récente de société commerciale qui constitue une alternative à la SA (société anonyme), dans la mesure où il s’agit d’une société par actions, sauf qu’elle est dotée d’un pacte d’actionnaires.

Avantages et inconvénients de l’EIRL

L’EIRL (Entreprise individuelle à revenu limité) est une option juridique qui permet à tout entrepreneur individuel de bénéficier de la responsabilité limitée, c’est-à-dire de protéger ses biens personnels en les séparant de son patrimoine professionnel en cas de faillite. Ce statut s’adresse exclusivement aux personnes physiques exerçant des activités commerciales, agricoles, libérales ou artisanales, leur permettant ainsi de profiter de certains aspects de l’EURL, notamment sur le plan fiscal et social. Quels en sont les avantages et les inconvénients?

La SCI : Tous les avantages et inconvénients

La société civile immobilière est une société civile, donc non commerciale, dont l’objet a un rapport avec l’immobilier, qu’il s’agisse de construction, d’achat ou de gestion. Elle permet notamment à plusieurs personnes (2 au minimum) de détenir un bien immobilier afin d’en faciliter la transmission et d’en réduire les droits de succession. Beaucoup de familles, par exemple, y recourent pour éviter le problème de l’indivision. Toutefois, cet outil juridique impose aussi un certain nombre de contraintes qu’il faut connaître.

Rupture conventionnelle : Les avantages & inconvénients

La loi française prévoit, dans le cas des contrats de travail à durée indéterminée, une rupture dite conventionnelle. Il s’agit, en fait, d’une rupture à l’amiable, établie d’un commun accord entre l’entreprise et le salarié. Contrairement à la démission, la rupture conventionnelle permet au salarié de bénéficier d’une indemnisation chômage. C’est pourquoi cette option connaît un certain engouement depuis son introduction en 2008, même si une partie des salariés l’assimile parfois à un licenciement déguisé. Analysons donc les avantages et les inconvénients de la rupture conventionnelle.

Les différents avantages et inconvénients de l’open space

L’open space est actuellement la forme la plus populaire en matière de conception moderne des bureaux, souvent présentée comme étant la solution idéale d’aménagement de bureaux. En effet, ces derniers étant décloisonnés, ils apportent un peu de convivialité et de stimulation au travail et contribuent, comme on le suppose, à la productivité de l’équipe. Certains y voient plutôt une entrave au processus de travail, et un environnement favorable à des comportements malsains. Jetons un coup d’œil sur les avantages et les inconvénients de cet aménagement de l’espace en milieu professionnel.

Analyse des avantages et inconvénients de la franchise

La franchise est une relation commerciale et juridique entre le propriétaire (personne ou entreprise) d’une marque, d’une enseigne, d’un savoir-faire, etc., appelé franchiseur et une autre entreprise (ou personne), appelée franchisée, qui souhaite utiliser cette marque moyennant rémunération. Le modèle a beaucoup de succès, mais aussi quelques revers.

Fusion d’entreprises : Analyse avantages & inconvénients

La fusion d’entreprises consiste, pour deux ou plusieurs sociétés, à mettre en commun leur patrimoine pour le transmettre à une autre société, soit déjà existante, est nouvellement créée à cet effet.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une SCI?

Dans la promotion immobilière, il est essentiel de se pencher sur la question de mis en valeur de son patrimoine. Dans cette démarche, il existe la Société Civile Immobilière, abrégée SCI. On peut choisir entre plusieurs types de SCI qui sont aussi intéressants les uns que les autres. Mais il convient de connaître les avantages et les inconvénients de la SCI classique et de la SCI familiale; qu’en est-il vraiment?

La filiale : les avantages et inconvénients en détails

Une filiale, est une société qui est totalement ou partiellement contrôlée par une autre société (appelée société mère) laquelle détient plus de la moitié du capital de la filiale. Examinons les points forts, les avantages, et les points faibles, les inconvénients, d’une telle entité.

Micro-entreprise : tous les avantages et inconvénients

En France, le régime fiscal de la micro-entreprise concerne les entreprises individuelles qui font peu de chiffre d’affaires (qui n’excède pas 32.900€ ou 82.200€, selon la nature des activités), et convient en particulier à celles qui, avec peu d’investissement, ont des activités à forte valeur ajoutée. C’est le cas notamment de certaines professions libérales, mais aussi d’artisans, de commerçants ou d’agents commerciaux. En outre, le micro-entrepreneur n’est pas assujetti à la TVA, en ce sens qu’il ne la facture pas sur ses ventes, mais il ne la récupère pas non plus sur ses achats.

« Articles precedents