Ouvrir une entreprise : le guide étape par étape

Posted on

On a tendance à croire qu’il suffit de créer une SARL ou de s’inscrire comme auto-entrepreneur pour ouvrir une entreprise. Les récentes réformes ont certainement conforté leur idée que la création d’entreprise est devenue plus facile. Mais, ouvrir une entreprise ne se résume pas qu’aux formalités administratives. Il y a toute une panoplie d’étapes à couvrir pour s’assurer que l’entreprise que l’on veut démarrer soit viable et profitable. Les formalités ne sont que l’étape finale. Toutes les étapes ont un certain coût qui varie selon l’importance du projet en question. L’entrepreneur peut tenter de réduire ces coûts, mais ce n’est pas toujours possible. Voici une liste de trucs à faire avant d’ouvrir une entreprise.

Écrire un business plan

Le plan d’affaires est un document fondamental dans le monde du business. Ce document met sur papier l’idée de l’entrepreneur. Il décrit le financement, les opérations, et le marketing du produit final. Il décrit en des termes simples comment l’entreprise fonctionnera de jour en jour. Il y détaillera le nombre d’employés requis pour produire une certaine quantité du produit ou service. Il aura aussi les perspectives d’avenir, c’est-à-dire comment l’entrepreneur pense développer son activité à l’intérieur des trois ou cinq années qui suivent. Si l’on ne sait pas écrire le plan d’affaires, cela peut coûter une fortune auprès des cabinets d’experts-comptables. Alternativement, on peut contacter les chambres de commerce ou les services de conseils des agences de l’état qui le feront gratuitement pour vous.

Faire une étude de marché

C’est aussi une activité cruciale qui conforte l’entrepreneur (et ses créanciers) dans l’activité qu’il a choisie. Une étude de marché prend en compte tous les facteurs qui peuvent influer sur la vente des produits et services de l’entreprise. La première question à laquelle l’étude répond est : quelle est la véritable demande pour le produit et les services de l’entreprise? C’est une question fondamentale, car s’il n’y a pas de demande, il n’y a pas lieu pour que l’entreprise existe. L’étude de marché peut s’avérer chère (chez IPSOS ou Sofres, cela peut revenir à 1000 € la question), mais les aides de l’état peuvent atténuer ces coûts. Par exemple, si le projet est innovateur, l’Oséo peut financer les études préliminaires jusqu’à la hauteur de 30 000 €.

Ouverture d’un compte bancaire d’entreprise

Ouvrir un compte pour une entreprise n’est pas la même chose qu’ouvrir un compte personnel. Les banquiers ne vous accueilleront pas forcément à bras ouverts. Ils exigent souvent une longue liste de preuves pour qu’ils puissent juger de la viabilité du projet, et ce même s’ils ne vous donnent pas un sou. Par exemple, ils vous demanderont le plan d’affaires, les études de marché, les prévisions de la comptabilité et autres.

Ce n’est qu’après ces préliminaires que l’on peut penser à fonder une société qui sera la structure légale de l’entreprise. Il faut néanmoins faire attention au type de structure que l’on désire. Toutes les structures ne sont pas adaptées à toutes les situations. Cela dépend de l’activité en question et de la situation de l’entrepreneur. Il faut donc bien évaluer sa situation avant de prendre une décision.


Autres articles complémentaires à lire pour créateur d’entreprise :

Création d’entreprise : toutes les subventions disponibles
Création d’entreprise : analyse des avantages et des risques
Créer une entreprise : L’importance d’identifier les besoins
Créer une entreprises : Toutes les aides européennes
Profession libérale : Comment démarrer son activité?
Création d’entreprise en Tunisie : Toutes les aides disponibles
Questions à se poser avant de créer un commerce
Créer un commerce en France : comment s’y prendre
Créer une micro-entreprise : comment s’y prendre
Créer sa société : comment s’y prendre pour réussir
Créer une entreprise : ce qu’il faut faire étape par étape
Monter sa boîte : tout ce que vous devez savoir
Créer une société offshore : le guide étape par étape

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *