Le salarié est tenu de respecter les clauses et les termes du contrat de travail conclus au moment de l’embauche. La conservation de son emploi dépend largement du respect de ses engagements vis-à-vis de son employeur et de la qualité du travail fourni. De manière générale, ces obligations se classent en deux catégories principales, soit les réglementations spécifiques et les conventions collectives de travail. La violation des clauses peut entraîner l’extinction du contrat.

L’exécution des tâches prévues

Le contrat de travail détermine les attributions et les responsabilités du salarié...en plus de l’organisation du travail (horaires, hygiène, sécurité, etc.). Ainsi l’employé est tenu d’exécuter son travail avec diligence dans le lieu déterminé et les conditions prévues dans le cadre du contrat, tout en respectant les instructions de ses supérieurs, favorisant la bonne exécution des tâches, à condition qu’elles soient licites. Il est tenu parallèlement de ne pas exécuter des actes contraires aux intérêts de l’employeur.

Les obligations de discrétion et de loyauté

Le travailleur ne doit pas divulguer des informations confidentielles, relatives, par exemple, aux méthodes de fabrication d’un produit acquises dans le cadre de l’activité professionnelle. Bien qu’elle ne soit pas spécifiée dans le contrat conclu, cette obligation impose à l’employé de préserver les secrets professionnels. Ainsi les salariés, les cadres et les représentants du personnel disposent d’informations variées d’un degré d’importance différent, chacun en fonction de son poste. Il peut s’agir d’informations ayant trait à la stratégie de l’entreprise, comme celles relatives à des rapports d’analyses, dont des concurrents peuvent en tirer profit. Le non-respect de l’obligation de discrétion entraîne des sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement. À noter que l’obligation de discrétion reste valable pendant un délai raisonnable même après extinction du contrat.

Pour limiter les éventuels risques résultants après le départ de l’employé ou son licenciement, l’employeur peut ainsi prévoir des clauses de confidentialité et des clauses d’exclusivité dans le cadre du contrat de travail. Alors que la première stipule la préservation des secrets professionnels, la seconde exige au salarié de ne pas exercer une activité parallèle ou de travailler avec une autre entreprise durant la période de réalisation du travail.

Tout salarié qui manque volontairement à ses obligations est exposé à des sanctions qui varient en fonction de la faute commise, et peuvent aller jusqu’au licenciement. La responsabilité pénale de l’employé est engagée en cas d’infraction impactant le déroulement de travail et mettant en péril l’activité de l’employeur.

Ce document peut également vous être utile dans votre recherche : Contrat de Travail : Les Obligations de l’Employeur ou Patron


Les autres obligations à connaitre :
Locataire
Propriétaire
Vendeur
Fonctionnaire

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)