Le mot commerce, dans l’esprit des gens, c’est une petite entreprise qui s’occupe à fournir des biens et services à la communauté. Des exemples, il y en a des tas : des magasins, des épiceries, des supermarchés de quartier, etc. Le commerce est donc une activité locale, car les gens qui vont y chercher quelque chose habitent le quartier. Comment donc procéder à la création d’un commerce? En somme, la création d’un petit commerce a les mêmes exigences que toutes les autres entreprises. Mais bien sûr, la portée des décisions sera moindre.

Prendre la décision de créer un petit commerce

Prenons l’exemple d’un magasin. Comment devons-nous procéder pour prendre la décision d’ouvrir un magasin dans un quartier quelconque? En tant que commerçant, votre objectif...est bien sûr de faire des profits. Donc, le potentiel de revenus que peut générer le magasin est votre souci premier. Pour estimer cela, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • (i) Le facteur démographique : qui sont les gens qui habitent le quartier et les quartiers avoisinants? Sont-ils riches, pauvres ou de la classe moyenne? Sont-ils majoritairement des jeunes ou sont-ils plus vieux? Quel est leur nombre (petit quartier ou quartier populeux)? En répondant à ces questions, vous pouvez vous faire une idée sur le potentiel du magasin. Par exemple, si le magasin se situe dans un petit quartier, peut-être que les revenus ne seront pas suffisants pour couvrir les dépenses du magasin (loyer, employés, etc.).
  • (ii) La compétition : puisque vous vous trouvez dans un quartier, la compétition peut être féroce entre vous et un autre magasin. Étant un nouveau venu avec peu de moyens, votre compétiteur peut mettre en danger votre business en baissant les prix (chose que vous ne pouvez pas faire tout de suite). Il faut donc connaître le nombre des compétiteurs et le nombre de clients qu’ils ont. Cela vous donne une idée s’il y a de la place pour votre magasin dans le quartier.

Décider quoi vendre

Cette décision est fondamentale à tout petit commerce. Contrairement aux tendances actuelles, vous ne devez pas décider de vos biens et services à l’avance. Choisissez des biens et services que les gens cherchent dans votre quartier (et qui ne sont pas offerts par les autres commerces). Peut-être qu’il n’y a pas de magasin de sous-vêtements. Peut-être que les accessoires pour les jeunes ne sont pas offerts. Vous pouvez avoir une idée de la demande en fonction de la démographie du quartier. Si vous adaptez votre commerce à votre clientèle, vous aurez plus de chances de réussir que si vous exigez que votre clientèle s’adapte à vous.

Décider comment vendre

Un commerce n’a pas nécessairement besoin d’un local fixe pour pouvoir vendre. Peut-être que vos clients n’ont pas le temps d’aller en magasin. Il faudra alors faire le déplacement chez eux. Le porte-à-porte peut sembler vieux jeu, mais c’est un excellent moyen d’atteindre une clientèle réticente!


Autres articles complémentaires à lire pour créateur d’entreprise :

Création d’entreprise : toutes les subventions disponibles
Création d’entreprise : analyse des avantages et des risques
Créer une entreprise : L’importance d’identifier les besoins
Créer une entreprises : Toutes les aides européennes
Profession libérale : Comment démarrer son activité?
Création d’entreprise en Tunisie : Toutes les aides disponibles
Questions à se poser avant de créer un commerce
Ouvrir une entreprise : le guide étape par étape
Créer une micro-entreprise : comment s’y prendre
Créer sa société : comment s’y prendre pour réussir
Créer une entreprise : ce qu’il faut faire étape par étape
Monter sa boîte : tout ce que vous devez savoir
Créer une société offshore : le guide étape par étape

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)