Les entreprises d’insertion sont vues comme des entreprises de production de biens et services qui exercent dans le secteur concurrentiel marchand pour des fins sociales. Pour le bon déroulement de leurs activités, elles peuvent bénéficier de différentes aides financières.

Les Subventions

L’Aide au Poste de Travail

Les entreprises d’insertion ont le droit de bénéficier d’une aide en provenance de l’État. Il s’agit d’une aide au poste de travail qui est évidemment fourni pour chaque poste occupé à temps plein. Il est à noter que ce type de subvention ne peut pas être cumulé avec d’autres types d’aides octroyées par l’État pour un même poste. Le montant de cette aide est fixé...selon la durée annuelle d’occupation du poste en question. En général, l’aide au poste de travail est versée mensuellement.

Le Fonds Départemental d’Insertion

Il y a ensuite ce qu’on appelle Fonds départemental d’insertion ou FDI que les entreprises d’insertion peuvent également obtenir. Il s’agit encore d’une aide de l’État qui est modulable selon les projets. Le plus souvent, elle est octroyée sous forme d’aide au développement ou encore d’aide au démarrage. Les entreprises d’insertion peuvent recourir à cette aide à toutes les étapes de leur développement.

La Bonification d’Intérêt d’Emprunt Bancaire FAPE

En outre, il est possible pour une entreprise d’insertion de bénéficier d’une bonification d’intérêt d’emprunt bancaire FAPE. Le principe est d’obtenir une subvention dont le montant correspond au montant des intérêts ainsi que des frais annexes relatifs à un emprunt bancaire.

Les Financements de Renforcement des Fonds Propres

Pour mieux faire face aux différentes charges, les entreprises d’insertion peuvent également obtenir d’autres formes de financements. En général, ils sont destinés à renforcer les fonds propres de l’entreprise.

La Société d’investissement France Active

Parmi ces aides, il convient de citer celles octroyées par la Société d’investissement France Active. Elles sont matérialisées sous forme de prêt participatif ou de prêt en compte courant d’associé. Le plus souvent, cette société d’investissement apporte ses concours financiers pour une durée maximale de 5 ans.

Le Fonds de Confiance

Par ailleurs, en tant qu’entreprise d’insertion, on a le droit d’obtenir un fonds de confiance qui est généralement destiné à financer la phase de maturation d’un projet. Cette aide est aussi administrée par France active. Elle sert à couvrir environ 50 % des frais HT engendrés par l’étude de faisabilité d’un projet de l’entreprise.

Le Fonds Commun de Placement Insertion Emploi Dynamique

Il convient également de citer le fonds commun de placement Insertion Emploi Dynamique ou FCP IED. Il s’agit d’une aide qui est donnée sous forme de participation dans les entreprises d’insertion. En général, la somme de cette aide est entre 5000 euros et 1 500 000 euros. Quant au remboursement de l’aide, il doit être fait dans un délai de 5 ans au maximum.


Différentes aides financières aux entreprises accessibles :

Entreprises françaises
Auto-entrepreneurs France
Reprise d’entreprise
Auto-entreprises
Auto-entrepreneurs
Entreprises individuelles
Entreprises dans les ZUS
Entreprise en difficulté financière

Difficulté passagère de trésorerie
Moins de 10 salariés
L’emploi des seniors
Embaucher en alternance
Aides de l’État pour les entreprises en difficulté
Embauche d’un chômeur de longue durée
Aides à l’embauche
Pour contrat d’apprentissage
Aides pour créer une entreprise
Création d’entreprise en Tunisie

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)