Toutes les aides aux entreprises pour l’emploi des seniors

Posted on

Les entreprises qui recrutent des seniors peuvent bénéficier de certaines aides émanant de l’État. Ces aides pour l’emploi sont toutefois octroyées sous certaines conditions.

Aide à l’embauche des séniors de 45 ans et plus pour un Contrat de Professionnalisation

L’État octroie une aide financière aux entreprises qui décident d’embaucher un sénior de 45 ans et plus, laquelle prend la forme de l’exonération des charges sociales, mais aussi de la prise en charge des coûts de formation. Il faut toutefois que le sénior embauché soit un demandeur d’emploi et qu’il soit embauché sous un contrat de professionnalisation. Ce contrat peut être de type CDD ou CDI. Par ailleurs, bien avant de recruter le senior, l’employeur doit vérifier s’il a les compétences requises pour le poste. Cette exonération est effective jusqu’à la fin de l’action de professionnalisation du senior ou bien jusqu’à la fin du contrat pour un contrat de type CDD.

Aide à l’embauche d’un senior pour un CDD

Lorsqu’une entreprise embauche un senior de plus de 57 ans pour un CDD de 18 mois au maximum, elle peut bénéficier d’un allègement de charges sociales Fillon. Il faut toutefois que le senior recruté soit inscrit depuis plus de 3 mois à Pôle Emploi. Un senior qui a signé un contrat de sécurisation professionnel (CSP) peut aussi être concerné par cette aide. En toute logique, l’aide est octroyée jusqu’à la fin du CDD.

Aide pour l’embauche d’un senior sous Contrat Unique d’Insertion : Contrat Initiative Emploi

Une entreprise qui recrute un senior pour un contrat unique d’insertion (CUI) peut bénéficier d’une exonération patronale de droit commun, d’une réduction Fillon et d’une aide de l’État ne dépassant pas les 47 % du SMIC brut horaire. L’exonération est appliquée jusqu’à ce que le contrat prenne fin.

L’Aide Forfaitaire à l’Employeur (AFE)

Cette aide est octroyée à un employeur qui embauche un senior ayant des difficultés d’insertion dans un emploi durable. Tous les types d’entreprises peuvent bénéficier de cette aide, quels que soient leur emplacement et leur effectif. Cependant, l’employeur qui demande à bénéficier de cette aide à l’embauche d’un senior en difficulté d’insertion dans un emploi durable ne doit pas avoir licencié un employé pour un motif économique dans les 6 mois avant l’embauche. Par ailleurs, le nouveau recru doit suivre une formation visant à le professionnaliser. Cette aide peut être cumulée avec l’aide à l’embauche d’un demandeur d’emploi de plus de 45 ans sous un contrat de professionnalisation. Le montant de l’AFE ne peut pas dépasser les 2000 €.


Différentes aides financières aux entreprises accessibles :

Entreprises françaises
Auto-entrepreneurs France
Reprise d’entreprise
Auto-entreprises
Auto-entrepreneurs
Entreprises individuelles
Entreprises dans les ZUS
Entreprises d’insertion
Entreprise en difficulté financière

Difficulté passagère de trésorerie
Moins de 10 salariés
Embaucher en alternance
Aides de l’État pour les entreprises en difficulté
Embauche d’un chômeur de longue durée
Aides à l’embauche
Pour contrat d’apprentissage
Aides pour créer une entreprise
Création d’entreprise en Tunisie

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *