Dans le monde entier, la création d’entreprise bénéficie d’aides venant de certains organismes. Ces aides qui sont pour la majeure partie des aides de nature financière permettent souvent aux petites et moyennes entreprises de démarrer.

L’Union Européenne ne reste pas en marge de ces organismes qui apportent leur aide aux entreprises. En effet, bien qu’elle ne s’occupe pas directement de cette tâche, elle a mis en place des départements s’occupant de cette activité. Vous avez par exemple la Banque Européenne d’Investissement (BEI) qui a mis en place une politique d’aide aux entreprises. Cette politique d’aide vise principalement les entreprises qui vont dans le même sens que les objectifs de l’Union Européenne. Ainsi, toute entreprise voulant bénéficier de ces aides doit faire en sorte que ces actions tendent à faire avancer le développement de...l’Union Européenne. Les pays de l’UE qui sont en retard sur le plan du développement bénéficient souvent de ces aides pour favoriser leur intégration complète et effective dans l’espace européen. Aussi, ces aides de la BEI accordées visent à faire des PME de véritables entreprises qui pourraient contribuer plus tard au développement économique de l’UE.

D’un autre côté, vous avez les Fonds Structurels Européens (FSE) qui apportent des aides à la création d’entreprises. Ces aides de nature variée sont la plupart du temps destinées aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent s’implanter dans les pays de l’Union Européenne. De plus, ce ne sont pas uniquement des aides de nature financière. Les FSE accordent aussi des aides au conseil. Ces aides au conseil sont des subventions qui vous permettent de financer les audits, des études de marché, des conceptions et des plans de développement, etc. Il y’a aussi les aides aux actions collectives, les aides à la prospection à l’étranger, des formations pour apprendre les nouvelles technologies.

L’Union des Industries de la Communauté Européenne (UNICE) et le BRE (Bureau de Rapprochement des Entreprises) sont aussi des structures mises en place qui fournissent des aides. Leur objectif étant de rapprocher et de mettre en relation les entreprises des pays membres de l’UE, ils aident à mettre en place des projets de coopération qui pourraient permettre aux petites entreprises de bénéficier de partenariats avec les grandes entreprises.

Le fonds Européen d’Investissement (FEI) quant à lui aide la création d’entreprise en octroyant des garanties aux institutions financières qui accordent des prêts aux PME. Ces garanties arrivent à couvrir un tant soit peu le coût de ces prêts. Par ailleurs, le Fonds Social Européen (FSE) et l’European Business Angels Network (EBAN) sont aussi des structures d’aides qui bénéficient du soutien de l’Union Européenne afin qu’elles apportent une aide aux entreprises.


Différentes aides financières aux entreprises accessibles :

Entreprises françaises
Auto-entrepreneurs France
Reprise d’entreprise
Auto-entreprises
Auto-entrepreneurs
Entreprises individuelles
Entreprises dans les ZUS
Entreprises d’insertion
Entreprise en difficulté financière

Difficulté passagère de trésorerie
Moins de 10 salariés
L’emploi des seniors
Embaucher en alternance
Aides de l’État pour les entreprises en difficulté
Embauche d’un chômeur de longue durée
Aides à l’embauche
Pour contrat d’apprentissage
Création d’entreprise en Tunisie


Autres articles importants à lire pour créateur d’entreprise :

Création d’entreprise : toutes les subventions disponibles
Création d’entreprise : analyse des avantages et des risques
Créer une entreprise : L’importance d’identifier les besoins
Profession libérale : Comment démarrer son activité?
Création d’entreprise en Tunisie : Toutes les aides disponibles
Questions à se poser avant de créer un commerce
Ouvrir une entreprise : le guide étape par étape
Créer un commerce en France : comment s’y prendre
Créer une micro-entreprise : comment s’y prendre
Créer sa société : comment s’y prendre pour réussir
Créer une entreprise : ce qu’il faut faire étape par étape
Monter sa boîte : tout ce que vous devez savoir
Créer une société offshore : le guide étape par étape

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)