Il existe plusieurs types d’aides financières destinées pour les auto-entrepreneurs. Les plus connues d’entre elles sont certainement l’ACCRE, le NACRE et le PCE.

ACCRE : Aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise

L’auto-entrepreneur peut bénéficier de l’ACCRE depuis mai 2009. C’est un système d’« aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise. Il est alors possible d’avoir un allègement sur les charges sociales durant les trois premières années d’activité. Dans ce cas, l’auto-entreprise ne payera que 25 % du forfait micro social durant la 1re année d’activité. Elle paye 50 % du forfait micro social pendant la 2e année d’activité et 75 % du forfait micro social durant la 3e année d’activité.

Les taux de cotisation sont aussi bien définis en fonction de l’activité.
S’il s’agit d’une activité de vente, les...taux de cotisation sont de 3 % la première année, 6 % pour la deuxième année et 9 % pour la troisième année. Si c’est une activité liée au RSI, les taux de cotisation sont de 5,4 % la première année, 10,7 % la deuxième année et 16 % la troisième année. S’il s’agit d’une activité liée à la CIPAV, les taux de cotisation sont de 5,3 % la première année, 9,2 % la deuxième année et 13,8 % la troisième année.

À ces pourcentages de cotisation est éventuellement ajouté le prélèvement libératoire d’impôt si l’auto-entreprise a choisi de souscrire cette option durant l’inscription en tant qu’auto-entrepreneur.

La demande pour l’ACCRE est à adresser au CFE ou « Centre de formalités des entreprises » dont l’auto-entreprise dépend. Cette demande doit être envoyée dans un délai de 45 jours qui suivent la création de l’auto-entreprise.

NACRE : Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise

L’objectif de ce dispositif est d’aider les auto-entrepreneurs à concrétiser leur projet de création ou de reprise d’entreprise, en seulement quelques mois. Il a également pour but de donner à l’entreprise des chances de pouvoir se développer longtemps. Ce dispositif se divise en 3 phases. La première est l’aide au montage du projet. Un conseiller expert aide l’auto-entrepreneur à élaborer un dossier solide et convaincant qui sera présenté devant les financeurs.

La seconde est l’appui pour financer le projet. L’adéquation financière du projet et sa pertinence économique sont approuvées et validées par le conseiller. L’auto-entrepreneur sera assisté dans les relations avec les banques. Il peut alors bénéficier d’un prêt Nacre à taux zéro ainsi que d’un prêt bancaire complémentaire.

La troisième est l’appui au développement de l’auto-entreprise. Quand le projet est concrétisé, l’auto-entrepreneur sera toujours conseillé dans le choix de gestion, des stratégies de développement et d’embauche de salariés.

PCE : Prêt à la création d’entreprise

L’obtention de ce PCE nécessite généralement l’acquisition d’un prêt bancaire d’une durée supérieure à 2 ans. Les éléments qui constituent le dossier du PCE dépendent principalement du montant de l’emprunt fait auprès de la banque. La totalité du prêt équivaut à 50 % du montant de l’emprunt eu de la banque.

Par ailleurs, le montant du prêt pour la création d’une entreprise peut varier de 2000 à 7000 euros. Cela signifie que le crédit bancaire octroyé par la banque est de 4000 à 14000 euros, voire plus, selon le dossier. La durée d’un PCE est généralement de 5 ans. Le remboursement de ce prêt commence à partir du 6e mois après l’octroi du prêt. Et il est réalisé en 54 échéances mensuelles constantes.


Différentes aides financières aux entreprises accessibles :

Entreprises françaises
Auto-entrepreneurs France
Reprise d’entreprise
Auto-entrepreneurs
Entreprises individuelles
Entreprises dans les ZUS
Entreprises d’insertion
Entreprise en difficulté financière

Difficulté passagère de trésorerie
Moins de 10 salariés
L’emploi des seniors
Embaucher en alternance
Aides de l’État pour les entreprises en difficulté
Embauche d’un chômeur de longue durée
Aides à l’embauche
Pour contrat d’apprentissage
Aides pour créer une entreprise
Création d’entreprise en Tunisie

Pages pour auto-entrepreneurs :

Auto-entrepreneurs : Toutes les aides disponibles
Auto-entrepreneurs : Toutes les aides financières accessibles
Auto-entreprises : Toutes les aides financières disponibles
Auto Entrepreneur : Assurer son activité

Photo par Bundesministerium für Eu (Creative Commons)