Les prêts aux entreprises en difficulté

Les crises économiques entraînent souvent la faillite des entreprises. Toutefois, plusieurs solutions sont proposées à leurs dirigeants afin de subvenir aux besoins de trésorerie.




Le crédit spot

Le crédit spot pour les entreprises est accordé par les banques. Les conditions d’obtention de ce crédit à court terme sont négociées entre la banque et l’entreprise. Pour obtenir le prêt, la société en difficulté doit effectuer un tirage auprès de sa banque. Cette dernière accorde ensuite le capital convenu entre les deux entités. Toutefois, l’entreprise doit tenir compte de la marge bancaire annuelle imposée par la banque.

Le crédit spot à court terme

Le Crédit Spot à court terme est surtout destiné aux entreprises qui rencontrent des difficultés financières passagères. Ce prêt est indispensable afin de renflouer la trésorerie de ces sociétés. Pour bénéficier de ce type de crédit, les entreprises doivent émettre un billet à ordre. La banque avance ensuite les fonds nécessaires.

La facilité de caisse et le découvert

La facilité de caisse et le découvert sont également accordés par la banque. Généralement, aucune garantie n’est demandée à l’entreprise. La facilité de caisse est plus adaptée aux sociétés qui ont des besoins de trésorerie ponctuels. Il est à noter que le montant et l’échéance du découvert sont déterminés au préalable par les deux entités.

Les aides d’État à la restructuration

Les Aides d’Etat à la restructuration sont destinées aux entreprises en difficultés. Néanmoins, l’entreprise bénéficiaire de ces aides est tenue de contribuer aux frais de restructuration. La contribution de l’entreprise est déterminée en fonction de sa taille. A titre indicatif, les grandes entreprises sont chargées de payer les 50% des frais de restructuration. 40% des charges de restructuration sont à la charge des entreprises moyennes. Quant aux petites entreprises, elles contribuent à 25% des frais de restructuration.

Les aides d’État au sauvetage

Les Aides d’Etat au sauvetage ont pour objectif de permettre aux chefs d’entreprises d’analyser les problèmes afin de trouver des solutions. Par conséquent, ils doivent élaborer un plan de redressement.









Pas de commentaire »

Vous aussi publiez votre commentaire.